« Xavier de Maistre est un virtuose de premier ordre, profondément musical et capable de réaliser une gamme remarquable de nuances. » (Gramophone)

Xavier de Maistre est l’un des meilleurs harpistes de la scène internationale. Défenseur acharné de son instrument, il a élargi le répertoire de la harpe en commandant de nouvelles œuvres à des compositeurs et en créant des transcriptions des grands répertoires instrumentaux. Cette vision musicale l’a amené à travailler avec des chefs d’orchestre tels qu’André Prévin, Simon Rattle, Riccardo Muti, Daniele Gatti, Philippe Jordan, James Gaffigan, Bertrand de Billy, Andrés Orozco-Estrada, Daniel Harding, Susanna Mälkki, Mirga Gražinytė-Tyla. Il a été invité par des orchestres tels que les orchestres symphoniques de Chicago, de Montréal, de la ville de Birmingham, de la NHK, de la radio suédoise et de la radio finlandaise ; les orchestres philharmoniques de Los Angeles, de Londres, de Saint-Pétersbourg, d’Oslo et de Chine ; le Tonhalle-Orchester Zürich, le Mozarteum Orchester Salzburg, l’Orquestra Sinfônica do Estado de São Paulo et l’Orchestre de la Suisse Romande. En France, il a travaillé avec l’Orchestre de Paris, les orchestres nationaux de France et de Lyon, les orchestres philharmoniques de Radio France, Monte-Carlo, Montpellier, Lille et Nancy, et a donné des récitals dans les opéras de Paris et Lille, Lyon, Bordeaux, Nice, Poitiers et Avignon notamment.
Parallèlement à ses activités de soliste, de Maistre se passionne pour la musique de chambre et monte régulièrement des projets de récitals originaux. En 2020, il entame une nouvelle collaboration avec le ténor Rolando Villazón, avec lequel il enregistre un projet de chansons populaires sud-américaines pour Deutsche Grammophon. Au cours des dernières saisons, il a travaillé avec la légende du flamenco et des castagnettes Lucero Tena autour d’un programme espagnol, qui a fait l’objet d’une tournée dans les plus grandes salles en Europe, au Japon et en Chine, et a sorti un album (Sony Classical, 2018). Depuis l’été 2020, il est en résidence au Schleswig-Holstein Musik Festival. En tant que soliste, il a été l’invité de nombreux festivals de haut niveau, notamment Rheingau, Salzburger Festspielen, Wiener Festwochen, Verbier, Budapest Spring, Würzburg Mozartfest et Mostly Mozart à New York. Il travaille aussi régulièrement avec Diana Damrau, Arabella Steinbacher, Daniel Müller-Schott, Baiba Skride, Antoine Tamestit, Mojca Erdmann et Magali Mosnier.
Au cours de la saison 2022/2023, il se produit notamment en tournée en Allemagne et en Autriche  avec l’Orchestre National de France sous la direction de Cristian Măcelaru pour jouer le célèbre concerto pour harpe de Reinhold Glière à l’occasion de la sortie de son disque, mais aussi avec le Beethoven Orchester Bonn, l’Orchestre philharmonique de Monte-Carlo, l’Orchestre philharmonique royal de Stockholm, l’Orchestre philharmonique d’Helsinki, l’Orchestre de Chambre de Paris, et au festival Musica de Strasbourg. Xavier de Maistre se produit aussi en récital solo dans des salles telles que le Staatsoper Berlin, en duo avec Rolando Villazón au Staatsoper de Frankfurt et à l’Elbphilharmonie de Hambourg, et en duo avec Diana Damrau à La Fenice de Venise.
De Maistre est un artiste exclusif de Sony Music depuis 2008, année où il a enregistré son premier album, Nuit d’Etoiles, consacré à Debussy, qui a remporté un Echo Klassik Award en tant qu’instrumentiste de l’année. Parmi les autres sorties, on trouve notamment Hommage à Haydn (2009), Aranjuez (2010) et Notte Veneziana (2012) ainsi que sa transcription du Concerto pour piano n° 19 en Fa majeur, K.459, de Mozart, avec le Mozarteum Salzburg sous la direction d’Ivor Bolton, Moldau (2015), des pièces pour harpe solo de compositeurs slaves, et La Harpe Reine (2016) avec Les Arts Florissants et William Christie. Son album « Christmas Harp » (octobre 2021) propose des paraphrases et fantaisies de célèbres chants de Noël ainsi que des mélodies de Schubert et Tchaïkovski. A l’automne 2022 parait son dernier disque dédié à la musique russe sur lequel figure le concerto de Reinhold Glière et le concerto oublié d’Alexander Mosolov, accompagné par l’orchestre de la radio de Cologne sous la direction de Nathalie Stutzmann.

Né à Toulon, de Maistre a étudié la harpe avec Vassilia Briano au conservatoire de sa ville, avant de perfectionner sa technique avec Catherine Michel et Jacqueline Borot à Paris. Il a également étudié à Sciences Po Paris, puis à la London School of Economics. En 1998, il obtient le premier prix (et deux prix d’interprétation) du prestigieux USA International Harp Competition (Bloomington) et devient la même année le premier musicien français admis au Wiener Philharmoniker.
Il enseigne à la Musikhochschule de Hambourg depuis 2001.
Il joue sur un instrument Lyon & Healy.