RÉSERVEZ VOS PLACES EN CLIQUANT SUR LES BOUTONS CI-DESSOUS

RÉSERVEZ VOS PLACES
INCLURE VOS CONCERTS DANS 1 PASS

PROGRAMMES BIENTÔT DISPONIBLES

VENDREDI 30 JUILLET

19 H 30 - ABBAYE SAINT MICHEL DE CUXA - CODALET

ORCHESTRE DU FESTIVAL - PIERRE BLEUSE - SOL GABETTA

H. DUPARC Aux étoiles
E. CHABRIER Habanera
C. SAINT SAËNS Concerto pour violoncelle n° 2 en ré mineur op 119
W. A. MOZART Symphonie n° 41 « Jupiter » en Ut majeur K. 551

Orchestre du Festival – Pierre Bleuse, direction
Sol Gabetta, violoncelle

Prades commence par les sommets : des Étoiles de Duparc à l’ultime – et géniale – symphonie de Mozart, Pierre Bleuse et Sol Gabetta lancent en fanfare cette nouvelle édition. Musique française, solistes internationaux, chefs-d’œuvre du répertoire : tels sont les trois fils rouges du festival.

PROGRAMMES BIENTÔT DISPONIBLES

SAMEDI 31 JUILLET

19 H 30 - ABBAYE SAINT MICHEL DE CUXA - CODALET

QUATUOR MODIGLIANI

M. RAVEL  Quatuor à cordes en fa majeur op. 35
F. SCHUBERT Quatuor à cordes n° 14 en ré mineur D 810 “La Jeune Fille et la Mort”

Quatuor Modigliani 
Amaury Coeytaux – Loic Rio, violons | Laurent Marfaing, alto | François Kieffer, violoncelle

Les quatre aventuriers du quatuor Modigliani sont pour beaucoup dans le renouveau du quatuor français. En moins de vingt ans, ils ont su imposer une voix unique, et faire redécouvrir de nombreux monuments du répertoire. Deux d’entre eux dialoguent : le célèbre quatuor de Schubert « La Jeune Fille et la Mort » et l’unique quatuor de Ravel, en une ode au lyrisme.

DIMANCHE 1er AOÛT

18 H - PRIEURÉ DE MARCEVOL - ARBOUSSOLS

KLARTHE QUINTET

F. FARKAS  5 danses antiques hongroises
A. PIAZZOLLA Les quatre saisons (arrangement Ulf Guido Schäfer)
J. IBERT Trois Pièces brèves
H. VILLA-LOBOS Quintette en forme de Chôros
D. AGAY Five easy dances

Klarthe Quintet 
Clément Dufour, flûte | Marc Lachat, hautbois | Julien Chabod, clarinette | Pierre Rémondière, cor | Guillaume Bidar, basson

Entrez dans la danse ! Bien connu pour ses arrangements aussi poétiques que décapants parfois, l’ensemble à vents « Klarthe Quintet » nous fait traverser les continents à la découverte de compositeurs parmi les plus populaires du XXe siècle, dans des compositions aux rythmes absolument irrésistibles.

LUNDI 2 AOÛT

19 H 30 - ABBAYE SAINT MICHEL DE CUXA - CODALET

QUATUOR DUTILLEUX

W. A. MOZART Quatuor à cordes en sol majeur K. 387
H. DUTILLEUX Quatuor à cordes « Ainsi la nuit »
W. A. MOZART Quatuor à cordes en si bémol majeur K. 458

Quatuor Dutilleux
Guillaume Chilemme, Matthieu Handtschoewercker, violons | David Gaillard, alto | Thomas Duran, violoncelle

De sa fondation à sa renaissance au XXe siècle. Le Quatuor Dutilleux convoque l’un des pères fondateurs du quatuor à cordes en deux chefs-d’œuvre : le Quatuor K. 387 au ton facétieux et le Quatuor K. 458 « La Chasse » de Mozart. Ceux-ci dialoguent avec l’une des pièces les plus poétiques du siècle précédent. Le fameux « Ainsi la nuit » d’Henri Dutilleux.

MARDI 3 AOÛT

19 H 30 - ABBAYE SAINT MICHEL DE CUXA - CODALET

ISABELLE FAUST - SOL GABETTA - BERTRAND CHAMAYOU

_
F. MENDELSSOHN  Trio pour piano et cordes n° 1 op. 49
F. SCHUBERT  Trio pour piano et cordes n° 2 op. 100 D. 929

Isabelle Faust, violon | Sol Gabetta, violoncelle | Bertrand Chamayou, piano

Toute l’âme romantique ! Génies extrêmement précoces et tous deux morts trop jeunes (31 et 38 ans !), Schubert et Mendelssohn sont deux des visages romantiques les plus justement populaires. Leurs Trios avec piano portent en eux toutes les facettes de leur art, à la fois passionné et toujours si pudique pourtant.

MERCREDI 4 AOÛT

19 H 30 - GROTTES DES GRANDES CANALETTES - CORNEILLA DE CONFLENT

QUATUOR BELA - JULIA WISCHNIEWSKI

B. BRITTEN 3 Divertimenti
B. BRITTEN Les Illuminations (transcription inédite pour quatuor et voix)
W. A. MOZART Quatuor n° 3 dit « Milanais » en sol majeur K. 156
W. A. MOZART 4 lieder :
« Abendempfindung » K. 523 – « Das lied der trennung » K. 519 – « Als Luise Die briefe ihres ungetreuen liebhabers verbrannte » K.520
« Dans un bois solitaire » K. 308
D. ARANGO PRADA Création pour quatuor et voix

Quatuor Bela
Frédéric Aurier, Julien Dieudegard, violons | Julian Boutin, alto | Luc Dedreuil, violoncelle
Julia Wischniewski, soprano

Tout ramène à la jeunesse et à la clarté dans ce programme qui réunit les cordes du Quatuor Béla et la voix lumineuse de Julia Wischniewski. Mozart et Britten, étoiles éternelles de l’opéra, démontrent ici leur amour pour la voix et leur insolente virtuosité d’écriture.

JEUDI 5 AOÛT

19 H 30 - ABBAYE SAINT MICHEL DE CUXA - CODALET

SMOKING JOSEPHINE

E. ELGAR  Salut d’amour op. 12
M. DE FALLA  Danse rituelle du feu (extrait de L’amour sorcier)
S. PROKOFIEV Extraits de la suite de Romeo et Juliette
F. LISZT  Rêve d’amour
C. SAINT-SAËNS  Danse macabre op. 40
F. KREISLER  Liebesleid, liebesfreud
F. CHOPIN  Ballade n° 1
L. BERNSTEIN  Extraits de la suite de West Side Story

Smoking Joséphine 
Geneviève Laurenceau, Olivia Hughes, Fanny Robillard, violons | Marie Chilemme, alto |  Hermine Horiot, violoncelle | Lorraine Campet, contrebasse

Amours toujours : un hymne à l’amour tour à tour léger, romantique, dramatique, sarcastique, heureux ou malheureux, qui chante et se joue de nos états d’âme, en tentant d’en extraire la beauté, la fougue et la poésie. L’amour, la plus belle histoire de tous les temps ?

VENDREDI 6 AOÛT

19 H 30 - ABBAYE SAINT MICHEL DE CUXA - CODALET

ORCHESTRE DU FESTIVAL - JOSEP PONS - GAUTIER CAPUÇON

C. IVES The Unanswered Question
C. SAINT-SAËNS Concerto pour violoncelle n° 1 en la mineur op. 33
G. BIZET Symphonie en Ut

Orchestre du Festival – Josep Pons, direction
Gautier Capuçon, violoncelle

Musique tous azimuts ! Josep Pons et Gautier Capuçon nous proposent un programme haut en couleurs : l’un des concertos les plus brillants qui soit, la symphonie la plus jubilatoire de tout le répertoire français et, peut-être une découverte pour beaucoup, une bouleversante page orchestrale du trop rare compositeur américain Charles Ives.

SAMEDI 7 AOÛT

21 H - FORT LIBÉRIA - VILLEFRANCHE DE CONFLENT

NOËMI WAYSFELD - QUATUOR DUTILLEUX

MÉTAPHORE / MÉTAMORPHOSE
Rêverie / Récital pour quatuor à cordes et voix

G. FAURÉ  Chant d’automne
H. DUPARC  Invitation au voyage
H. SAUGUET  Le chat
E. CHAUSSON  L’albatros
G. FAURÉ  Au bord de l’eau
J. KOSMA  Fille d’acier
L. FERRÉ  Est-ce ainsi que les hommes vivent
S. GAINSBOURG  Le serpent qui danse
C. TRENET  La maison du poète

Noëmi Waysfeld
Quatuor Dutilleux
Guillaume Chilemme, Matthieu Handtschoewercker, violons | David Gaillard, alto | Thomas Duran, violoncelle

« Des rêves ! Toujours des rêves ! Et plus l’âme est ambitieuse et délicate, plus les rêves l’éloignent du possible. » Charles Baudelaire.

DIMANCHE 8 AOÛT

19 H 30 - EGLISE SAINT PIERRE - PRADES

LEMANIC MODERN ENSEMBLE - NIL VENDITTI - VÉRONIQUE GENS - LUCA MARIANI

C. DEBUSSY Prélude à l’Après-midi d’un Faune (Arrangement D. Walter)
D. ARANGO PRADA « Dune » pour hautbois et ensemble
G. MAHLER Rückert-Lieder (Transcription William Blank)

Lemanic Modern Ensemble Nil Venditti, direction
Véronique Gens, soprano
Luca Mariani, hautbois

Ode à la jeunesse : le jeune Daniel Arango-Prada dialogue avec la cheffe Nil Venditti. Aux côtés de ces deux musiciens dont les carrières traversent les frontières, la voix somptueuse de Véronique Gens pour un programme marqué par la poésie.

LUNDI 9 AOÛT

19 H 30 - ABBAYE SAINT MICHEL DE CUXA - CODALET

ORCHESTRE DU FESTIVAL - VLADIMIR SPIVAKOV - ANASTASIA KOBEKINA

A. SCHOENBERG La nuit transfigurée op. 4
J. HAYDN  Concerto pour violoncelle n° 1 en do majeur Hob. VIIb.1
W. A. MOZART Symphonie n° 36 en ut majeur dite « Linz » K. 425

Orchestre du Festival – Vladimir Spivakov, direction
Anastasia Kobekina, violoncelle

Vienne ! Vienne mérite bien son titre de capitale de la musique ! Au XVIIIe siècle, Haydn et Mozart y inventaient la musique moderne de l’époque – celle que l’on considère aujourd’hui comme classique ! Au siècle dernier Schönberg y reprend le flambeau et invente une nouvelle modernité. Un programme conçu comme un génial jeu d’échos…

MARDI 10 AOÛT

19 H 30 - ABBAYE SAINT MICHEL DE CUXA - CODALET

LES SACQUEBOUTIERS

M. FLECHA La Justa
A. de CABEZON  Differencia sobre el canto de Cavallero
C. de ARAUZO Tiento del 6° tono Sobre la batalla de Morales
J. VASQUEZ  Villancicos – Por vida demis ojos – En la Fuente del Rosel
M. FLECHA  La Negrina
M. FLECHA  La Guerra
G. SANZ  Jacaras y Canario
S. AGUILERA DE HEREDIA  Tiento de Batalla de 8° tono
M. FLECHA  Villancico “Teresica Hermana”
M. FLECHA  El Fuego

Les Sacqueboutiers
Daniel Lassalle, sacqueboute | Jean-Pierre Canihac, cornet à bouquin | Philippe Canguilhem, chalemie | Laurent Le Chenadec, doulciane
Quiteria Munoz, soprano | David Sagastume, alto | Luis Villamajo, tenor | Yassuko Bouvard, orgue | Javier Jimenéz-Cuevas, basse
Florent Tisseyre, percussions | Miguel Rincon, basse

Le XVI° siècle espagnol a vu naître un genre polyphonique initialement lié au thème religieux du mystère de Noël, l’ensalada.

MERCREDI 11 AOÛT

19 H 30 - ABBAYE SAINT MICHEL DE CUXA - CODALET

TRIO DA VINCI

L. v. BEETHOVEN  Trio pour piano, violon et violoncelle en ré majeur op. 70 n° 1 « les Esprits »
G. CASSADO  Trio pour piano, violon et violoncelle en do majeur
M. RAVEL  Trio pour piano, violon et violoncelle en la mineur M. 67

Trio Da Vinci
Maria Florea, violon | Marion Platero, violoncelle | Àlex Ramírez, piano

Clavier du piano, cordes du violon et du violoncelle : accord parfait. Le jeune trio franco-espagnol Da Vinci investit deux monuments du répertoire avec Beethoven et Ravel, tout en mettant en lumière l’œuvre du catalan Gaspar Cassadó.

JEUDI 12 AOÛT

19 H 30 - ABBAYE SAINT MICHEL DE CUXA - CODALET

ELISABETH LEONSKAJA

F. SCHUBERT Trois Klavierstücke D. 946
F. SCHUBERT Sonate en la mineur D. 784
F. SCHUBERT Sonate en ré majeur D. 850 « Gasteiner Sonate »

Elisabeth Leonskaja, piano

Une poétesse du piano ! Bien connue des mélomanes, la grande Elisabeth Leonskaja s’est fait une spécialité des grands compositeurs classiques et romantiques viennois, qu’elle interprète comme personne. Avec sa sensibilité à fleur de peau, chacune de ses interprétations est un pur moment de grâce. Ses Schubert seront, à n’en pas douter, autant d’expériences musicales et humaines uniques.

VENDREDI 13 AOÛT

19 H 30 - ABBAYE SAINT MICHEL DE CUXA - CODALET

ORCHESTRE DU FESTIVAL - PIERRE BLEUSE - RENAUD CAPUCON

F. MENDELSSOHN Les Hébrides, ouverture op. 26
M. BRUCH Concerto pour violon n° 1 en sol mineur op. 26
L. V. BEETHOVEN Symphonie n° 7 en la majeur op. 92

Orchestre du Festival – Pierre Bleuse, direction
Renaud Capuçon, violon

« Apothéose de la danse » ! Pierre Bleuse et Renaud Capuçon explorent pour nous trois ouvrages emblématiques de la musique du XIXe siècle : le romantisme puissant (et ô combien dansant) de Beethoven, les paysages inquiétants de l’Ecosse vue par Mendelssohn et l’un des « tubes » du répertoire pour violon et orchestre : le Concerto de Bruch. Une soirée à ne manquer sous aucun prétexte !