Un jury composé de plusieurs musiciens a statué et élu le lauréat du 8e Concours de composition musicale du Festival Pablo Casals. Il s’agit du catalan Marc Migó Cortés. Le compositeur agé de 26 ans, né à Barcelone, ajoute une ligne de plus à son impressionnant curriculum vitae. Lauréat en 2019 du Concours de composition ASCAP Morton Gould Young et du Concours New Juilliard Ensemble, il inscrit son nom au prestigieux concours de Composition du Festival Pablo Casals.
“Cerdanyenca” est le titre de la Sonate pour violoncelle et piano qui a retenu toute l’attention du jury. Le Festival Pablo Casals passe alors commande au compositeur d’une œuvre inédite qui sera interprétée dans le cadre du 70e anniversaire du Festival qui se tiendra du 26 juillet au 13 août 2020.

Marc Migó a commencé à étudier le piano sous la direction de Liliana Sainz. Il a étudié également l’harmonie et le contrepoint avec Xavier Boliart. En 2013, il est accepté à l’ESMUC (École supérieure de musique de Catalogne), où il étudie la composition avec Agustí Charles, Salvador Brotons et Albert Guinovart.

En 2017, il déménage à New York pour poursuivre ses études musicales grâce à une bourse de la Fundación SGAE (Espagne). Il est actuellement en deuxième année de maîtrise en composition à la Juilliard School, où il étudie avec Melinda Wagner. En son enceinte, il a reçu le prix du concours de composition pour orchestre 2018. Les pages “Nocturne pour violon, piano, harpe et orchestre à cordes” a été joué à Alice Tully Hall (NY) par le Juilliard Orchestra et dirigé par Jeffrey Milarsky. Les solistes avaient pour nom Alice Ivy Pemberton et Aleksandra Kasman. Cette même œuvre a également reçu le 3e prix du Concours international de composition de Busan Maru en 2018 (Corée du Sud).

En 2019, il a reçu un prix du jeune compositeur Morton Gould de l’ASCAP et le prix du concours annuel New Juilliard. Il sera compositeur en résidence au National Sawdust en 2020 grâce à une bourse Blueprint Fellowship et également membre du 2020 Minnesota Orchestra Composer’s Institute.

Certains de ses derniers projets ont suscité une collaboration avec la violoniste Alice Ivy Pemberton, dans sa série « Drowning Monuments », qui sensibilise les gens au changement climatique. Il a également écrit une sonate pour violoncelle et piano pour Mark Pirhodko, influencé par le folklore et les paysages catalans. Cette pièce a été présentée, durant l’été 2019, en tournée en Espagne afin de rapprocher des musiciens basés aux États-Unis et un public de proximité. Son dernier projet musical achevé a été l’enregistrement de son premier CD (parrainé par l’association Joan Manén) avec l’Orchestre national d’Ukraine et le chef d’orchestre Volodymir Sirenko, mettant en vedette trois de ses œuvres orchestrales (un concertino, une fantaisie catalane et un épitaphium pour orchestre). String Orcehstra) et 2 œuvres du compositeur catalan du XXème siècle, Joan Manén.