ACTUALITES

LA PAIX DES PRÉNOMS

C’est une polémique que nous nous efforçons de ne jamais trop alimenter. Casals a deux prénoms : Pau, le premier, Pablo ensuite. Celui qui peut suffisamment expliciter ces usages patronimiques reste un autre Casals, son frère Enric (source : Pau Casals, Données biographiques inédites. Lettres intimes et souvenirs vécus., Balzac éditeur).

Ce chapitre devrait être dédié aux nombreux Catalans qui voient d’un œil peu amène le fait que mon frère soit connu dans le monde entier sous le nom de Pablo Casals. Une seule raison devrait suffire à les convaincre mais il y en a plusieurs. Une des raisons était que le Catalan, dans la seconde moitié du siècle dernier, se trouvait comme en état de léthargie, à peine parlée par les classes sociales, ostracisée par les hautes classes sociales, et ceux qui la parlaient la mélangeaient à moitié avec le castillan dominant. On prenait l’habitude à transformer et prononcer les noms propres en castillan. La deuxième raison est qu’à Madrid, à cause de sa jeunesse ou par affection pour l’extraordinaire violoncelliste qu’il était, on l’appelait Pablito. La reine Marie-Christine l’appelait aussi Pablito. Et voici que lorsqu’il est revenu à Barcelone, tout le monde a appelé mon frère Pablo. Et c’est sous ce prénom qu’il avait commencé à percer parmi les élèves, qu’il a commencé à donner ses premiers concerts et qu’il a été acclamé. La gloire qu’il a obtenu sous ce prénom était telle qu’il était devenu impossible de le changer sans que les gens pensent qu’il pouvait s’agir de quelqu’un d’autre. Il était comme une marque de fabrique : un seul mot changé et on aurait pu penser à un autre produit. Je crois amusant de révéler que les deux complices du célèbre trio Cortot-Thibaud-Casals l’appelaient affectueusement Pa-bu-lo et que son vieil ami Rubio l’appelait Pablissimo ! Toutefois, quand il a créé l’orchestre Pau Casals, qui était destiné à notre Catalogne, c’est lui qui a imposé Pau qui était son vrai prénom. Je ne crois pas que qui ce soit puisse douter de sa catalanité. Outre le fait que j’ai écrit tout ce que je pouvais dire sur l’amour de mon frère pour sa patrie et sa langue, j’ajouterai qu’en l’honneur de notre mère qu’il adorait, dans sa famille, on a continué à l’appeler Pablo et les lettres qu’il envoyait en attestaient. Pour lui, Pablo n’était pas un nom castillan mais le nom d’un fils reconnaissant qui aimait sa mère, venue de Porto-Rico et qui avait appris à parler catalan avec une certaine correction mais prononciation imparfaite, plus que tout au monde.

LE FESTIVAL VOUS DONNE RENDEZ-VOUS CET ÉTÉ

Malgré les contraintes liées à cette crise sanitaire que nous continuons de traverser, nous maintenons le 70e anniversaire du Festival Pablo Casals. La programmation 2020, conçue avant le début du confinement et mise en ligne au cours du mois de mars, sera revue et repensée pour pouvoir accueillir les festivaliers en toute sécurité du 9 au 13 août 2020. C’est pourquoi, nous suspendons la programmation actuelle et travaillons un programme nouveau. En revanche, nous sommes dans l’obligation d’annuler l’Académie Internationale de Musique de Prades avec une grande tristesse !

Vous serez bien évidemment informés par mail et newsletter dès qu’un nouveau programme sera rebâti. Malgré les difficultés et les incertitudes qui grandissent inexorablement, l’évolution rassurante de la pandémie en France et particulièrement dans le département des Pyrénées-Orientales nous conforte dans l’idée de pouvoir à nouveau nous réunir en l’Abbaye Saint Michel de Cuxa.

Pour ceux qui avaient déjà retenu des places de concert, nous vous offrirons la possibilité d’un remboursement intégral, d’un avoir sur les nouveaux concerts 2020 ou de conversion en don (défiscalisable si votre résidence fiscale se trouve en France).

Nous vous donnons rendez-vous cet été du 9 au 13 août ! En attendant, prenez grand soin de vous !

L’équipe du Festival Pablo Casals

LE CONCERT “BEETHOVEN” DU 28 AVRIL ANNULÉ

Suite au discours du Président de la République, et dans le respect des annonces faites afin d’endiguer l’épidémie liée au Coronavirus, le concert “Beethoven” du 28 avril 2020, au Théâtre des Champs-Elysées, est annulé.

Le Théâtre des Champs-Elysées est actuellement fermé et l’équipe des Relations avec le public va tout mettre en œuvre pour opérer les remboursements dans les meilleures conditions. Plus de détails en cliquant ici.

L’IMMENSE KRYSZTOF PENDERECKI NOUS A QUITTÉS…

Nous nous sentons, instrumentistes, chanteurs, chefs d’orchestre, subitement orphelins…

Il était bien sûr l’un des plus grands compositeurs des XXe et XXIe siècles.
Mais il était avant tout un homme dont la sincérité et l’humanisme s’exprimaient tout autant dans la vie qu’à travers ses œuvres.
Quel privilège et quel bonheur de l’avoir connu chez lui, à Cracovie, ou dans son arboretum à Lustawice, qu’il aimait tant, près de sa fondation dédiée à l’enseignement et aux jeunes musiciens…
de l’entendre expliquer, très simplement, qu’il voulait que sa musique ressemble à ces grands arbres, profondément enracinés, mais faisant toujours naître de nouvelles branches..

Quel privilège et quel bonheur de l’avoir accueilli à Prades, pour la première fois en 1994, pour son 60e anniversaire, et régulièrement depuis, autour de son œuvre de musique de chambre à laquelle il portait une affection particulière, ou comme juré de notre concours de composition. En St Michel de Cuxa, en St Pierre de Prades, à Céret, Marcevol, Corneilla, Mosset, en St Martin du Canigou… il nous a chaleureusement accompagnés à l’écoute de ses sextet, quatuor, divertimento, prélude, chaconne, choeurs…, comme il l’a fait lors de concerts donnés par le festival en hommage à Pablo Casals à Porto Rico, Séoul, Paris…
Il aura, comme les autre artistes légendaires qui ont participé au festival, marqué l’histoire de celui-là.
Quand la tristesse de ce jour sera passée, resteront dans nos cœurs et nos esprits ces couleurs et ces élans, ces sonorités quelquefois étranges mais toujours habitées et chaleureuses, ces rythmes extraordinaires et souvent inconnus, cette passion et cette nostalgie indissociables de ses origines.

Il était déjà programmé dans l’édition de cette 70e année, mais ses œuvres résonneront avec encore plus d’émotion sous la voûte de St Michel, y rejoignant les échos de tous les chefs d’œuvres joués depuis 1950.

Michel Lethiec, Directeur artistique du Festival Pablo Casals de Prades

MARC MIGO CORTES, LAUREAT DU 8e CONCOURS DE COMPOSITION

Un jury composé de plusieurs musiciens a statué et élu le lauréat du 8e Concours de composition musicale du Festival Pablo Casals. Il s’agit du catalan Marc Migó Cortés. Le compositeur agé de 26 ans, né à Barcelone, ajoute une ligne de plus à son impressionnant curriculum vitae. Lauréat en 2019 du Concours de composition ASCAP Morton Gould Young et du Concours New Juilliard Ensemble, il inscrit son nom au prestigieux concours de Composition du Festival Pablo Casals.
“Cerdanyenca” est le titre de la Sonate pour violoncelle et piano qui a retenu toute l’attention du jury. Le Festival Pablo Casals passe alors commande au compositeur d’une œuvre inédite qui sera interprétée dans le cadre du 70e anniversaire du Festival qui se tiendra du 26 juillet au 13 août 2020.

Marc Migó a commencé à étudier le piano sous la direction de Liliana Sainz. Il a étudié également l’harmonie et le contrepoint avec Xavier Boliart. En 2013, il est accepté à l’ESMUC (École supérieure de musique de Catalogne), où il étudie la composition avec Agustí Charles, Salvador Brotons et Albert Guinovart.

En 2017, il déménage à New York pour poursuivre ses études musicales grâce à une bourse de la Fundación SGAE (Espagne). Il est actuellement en deuxième année de maîtrise en composition à la Juilliard School, où il étudie avec Melinda Wagner. En son enceinte, il a reçu le prix du concours de composition pour orchestre 2018. Les pages “Nocturne pour violon, piano, harpe et orchestre à cordes” a été joué à Alice Tully Hall (NY) par le Juilliard Orchestra et dirigé par Jeffrey Milarsky. Les solistes avaient pour nom Alice Ivy Pemberton et Aleksandra Kasman. Cette même œuvre a également reçu le 3e prix du Concours international de composition de Busan Maru en 2018 (Corée du Sud).

En 2019, il a reçu un prix du jeune compositeur Morton Gould de l’ASCAP et le prix du concours annuel New Juilliard. Il sera compositeur en résidence au National Sawdust en 2020 grâce à une bourse Blueprint Fellowship et également membre du 2020 Minnesota Orchestra Composer’s Institute.

Certains de ses derniers projets ont suscité une collaboration avec la violoniste Alice Ivy Pemberton, dans sa série « Drowning Monuments », qui sensibilise les gens au changement climatique. Il a également écrit une sonate pour violoncelle et piano pour Mark Pirhodko, influencé par le folklore et les paysages catalans. Cette pièce a été présentée, durant l’été 2019, en tournée en Espagne afin de rapprocher des musiciens basés aux États-Unis et un public de proximité. Son dernier projet musical achevé a été l’enregistrement de son premier CD (parrainé par l’association Joan Manén) avec l’Orchestre national d’Ukraine et le chef d’orchestre Volodymir Sirenko, mettant en vedette trois de ses œuvres orchestrales (un concertino, une fantaisie catalane et un épitaphium pour orchestre). String Orcehstra) et 2 œuvres du compositeur catalan du XXème siècle, Joan Manén.

VOUS RESTAURER AVANT ET APRES LES CONCERTS, C’EST POSSIBLE !

Plusieurs restaurants sur Prades et alentours vous accueillent avant et après les concerts de 21h. Consultez en cliquant ci-dessous la liste des contacts des restaurants pour un meilleur conseil et un meilleur affichage ouverture, fermeture, réservations.

Liste des Restaurants

Informations complémentaires :

  • Le Restaurant “Le Café de la Paix” est ouvert tous les jours durant la durée du Festival avant et après les concerts.
  • Le Galie Restaurant est ouvert du mardi au samedi, midi et soir. Nouveau “Plateau repas à emporter “Prestige” à 29 € qui vient compléter le “Plateau du Jour” à 19 €. Durant toute la durée du Festival Pablo Casals, nous avançons l’ouverture du restaurant à 18h30 sur réservation.
  • Le Restaurant Best Western, Le Vauban est ouvert après les concerts du Festival. Self service.

DANS VOTRE AGENDA DE L’ÉTÉ

Le Festival Pablo Casals est à l’honneur sur les ondes de France Musique et de son agenda de l’été au micro de Christophe Dilys. A écouter en cliquant ici…

COVOITURAGE

A l’aide du forum de discussion ci-dessous, trouvez ou proposez un covoiturage gratuit qui vous aidera à vous déplacer sur les lieux des concerts et ainsi provoquer de nouvelles rencontres musicales.

PETER SCHUHMAYER REMPLACE PHILIPPE GRAFFIN

Peter Schuhmayer, premier violon du quatuor Artis remplace le violoniste Philippe Graffin, empêché de pouvoir rejoindre les autres musiciens cet été à Prades.

JAN TALICH REMPLACE JU-YOUNG BAEK

Jan Talich, premier violon du Talich Quartet, professeur à l’Université et au Conservatoire de Prague, remplace la violoniste coréenne Ju-Young Baek pour la soixante-septième édition du Festival Pablo Casals et pour les master classes de l’Académie Internationale du Festival.