Gaëlle-Anne, Laure-Hélène et Aude-Liesse Michel, nées dans une famille de musiciens, ont toutes trois commencé la musique avant leur quatrième anniversaire. Elles ont grandi dans une ambiance familiale où « faire de la musique ensemble » est une évidence quotidienne. Ainsi serait-il bien difficile de préciser quand s’est formé le trio tant il semble avoir toujours existé !

De concours en concerts elles se sont familiarisées très jeunes avec la scène et le public ; en particulier au sein de l’association JIM (Jeunes Interprètes et Maestro) créée par la violoniste Marie-Annick Nicolas, où elles ont pu se produire aussi bien en musique de chambre qu’en soliste avec orchestre. Elles sont toutes les trois titulaires des meilleures récompenses dans les conservatoires où elles ont étudié ainsi que de nombreux prix nationaux et internationaux.
Depuis lors, la musique les a menées dans de nombreux pays d’Europe : Italie, Suisse, Autriche, Hongrie, Angleterre, Pays-Bas…
Elles ont joué en 2012 le Triple Concerto de Beethoven avec l’Orchestre Symphonique des Alpes, sous la direction de Martial Renard.
Elles ont participé en trio à plusieurs académies et masterclasses (HEM de Genève, Académie Internationale de Pablo Casals à Prades, Mozarteum de Salzbourg…) où elles ont pu bénéficier des conseils du trio Wanderer, de Jacques Rouvier, Ferenc Rados, le quatuor Talich, le quatuor Fine Arts, le quatuor Artis, Yves Henry, Giovanni Gnocchi. En juillet 2014, à l’occasion des Rencontres Musicales de Noyers sur Serein, elles se produisent en concert au sein du festival après avoir suivi les masterclasses d’Anne Quéffelec.
Plus tôt dans l’année, elles se produisent à l’Hôtel de Soubise à Paris, dans le cadre de l’association « Jeunes Talents » ; le compositeur Nicolas Bacri les a vivement félicitées our l’interprétation de son trio « Sonata Seria ». Dans le même temps, elles remportent le Premier Grand Prix du concours national des familles à Paris, qui leur offre un concert au festival des Alizés à Essaouira, au Maroc.
Elles sont soutenues par le D.I.S.C (Fond de Développement et d’Investissement pour le Sport et la Culture).

Les trois sœurs ont baigné dans la musique depuis toujours et c’est autour de l’Art dans son entier que s’épanouit le trio ; au travers de la danse, de la peinture, de la photographie, de la poésie, elles expérimentent un monde de sensations et d’inspirations qu’elles s’attachent ensuite à retransmettre au public lors des concerts.